Coupe du Monde 2022, Argentine-Croatie : les Brésiliens sont dégoûtés…

Coupe du Monde 2022, Argentine-Croatie : les Brésiliens sont dégoûtés…

14 décembre 2022 0 Par horizon

Hier soir, la nation auriverde a assisté à la qualification du rival argentin pour la finale de la Coupe du Monde. Une demi-finale qui a donné bien des regrets aux Brésiliens. Explications.

Les supporters argentins n’ont pas manqué cette occasion en or. Le rival brésilien a beau compter cinq étoiles sur son maillot, impossible de ne pas le chambrer quand l’Albiceleste a l’occasion de refaire une partie de son retard en se qualifiant pour une finale de Coupe du Monde. Les fans argentins ont pu vivre cette sensation en 2014, au Brésil, mêle s’ils ont échoué face à l’Allemagne. Dimanche prochain, ils espèrent avoir plus de réussite à Doha. Dans le camp adverse, on pouvait s’attendre à une vague de « seum » de la part des Brésiliens, notamment après le penalty accordé aux Argentins en première période. À tort. Ce matin, l’ensemble des médias locaux ont rendu un vibrant hommage à Lionel Messi et sa bande. La Pulga et ses records ont été largement mis en avant, même si de gros regrets sont perceptibles. En effet, si les Brésiliens ont le « seum », c’est surtout contre Tite et la sélection auriverde.En clair, vu les prestations sans grand relief des Croates hier et en quart de finale, les inconditionnels de la Seleção se demandent toujours comment leur équipe a fait pour se faire éliminer. À commencer par l’ancien joueur de l’OL et du LOSC, Michel Bastos. « C’est contre cette équipe qu’on a perdu ? Je pense que les 30 premières minutes de la Croatie ont été meilleures que ce qu’elle a démontré contre le Brésil. Ils ont réussi à avoir la possession, mais n’ont pas réussi à casser la ligne dans les derniers mètres. Et après 30 minutes, comme l’Argentine est une équipe de qualité, elle a trouvé un espace et a obtenu un penalty. Avec le premier but et avec la qualité qu’ils ont, ils ont réussi à mettre un 3-0. Maintenant, nous les Brésiliens, nous nous demandons : « est-ce contre cette équipe que nous avons perdu ? », « Qu’avons-nous raté ? » Mais ça fait partie du jeu. Félicitations à nos amis argentins », a-t-il déclaré sur Globoesporte.